Flash info

Pas d'articles à afficher.

Créer un PDF Recommander Imprimer

Alstom livre dans les temps les deux premières rames Innovia 300 pour le monorail du Caire

08/09/2021 - Alstom.com

  • Une étape majeure dans le projet de monorail du Caire de 2,7 milliards d’euros
  • Les deux premières rames d'une série de 70 trains construites dans les temps dans l'usine Alstom de Derby, en Grande-Bretagne

8 septembre 2021 – Les deux premières rames Innovia 300 d’Alstom destinées au projet de monorail du Caire sont arrivées dans la capitale égyptienne. Elles ont été construites dans l’usine Alstom de Derby, en Grande-Bretagne, les systèmes de propulsion ayant été gérés par le site Alstom de Trapaga, en Espagne. La livraison des 8 premières voitures entièrement automatisées et sans conducteur sur un total de 280 voitures (70 trains) marque une étape majeure dans le projet de monorail du Caire, les deux premières lignes monorail d'Égypte reliant la nouvelle capitale et la Cité du 6 octobre au Grand Caire.

En août 2019, un consortium, dirigé par Alstom et impliquant Orascom Construction et Arab Contractors, avait signé un contrat de 2,7 milliards d'euros pour la conception, la construction, l'exploitation et la maintenance des deux lignes de monorail. Le projet comprend une ligne de 54 km qui relie la nouvelle cité administrative à l'est du Caire et une seconde ligne de 42 km reliant la cité du 6 octobre à Gizeh.


« Le monorail changera la donne pour les résidents, en réduisant les temps de trajet, les embouteillages, la pollution et les émissions de carbone. C'est une étape importante qui montre la volonté du gouvernement de redéfinir l'avenir urbain de l'Égypte. »

Andrew DeLeone
Président d'Alstom Afrique, Moyen-Orient et Asie Centrale

Les deux lignes devraient être ouvertes en 2023. Une fois la phase de construction achevée, le consortium dirigé par Alstom fournira des services d'exploitation et de maintenance (O&M) pendant 30 ans pour les deux lignes.

« Je suis fier des équipes pour la livraison réussie des deux premiers trains à notre client NAT (National Authority of Tunnels). Le monorail changera la donne pour les résidents, en réduisant les temps de trajet, les embouteillages, la pollution et les émissions de carbone. C'est une étape importante qui montre la volonté du gouvernement de redéfinir l'avenir urbain de l'Égypte. Un avenir sur lequel nous nous engageons grâce à des solutions à la fois sûres, intelligentes et vertes » a déclaré Andrew DeLeone, Président d'Alstom Afrique, Moyen-Orient et Asie Centrale.

€2.7
milliards d'euros pour projet de monorail du Caire
70
trains au total à achever et à livrer dans le cadre du projet
45 000
passagers par heure transportés dans chaque direction sur chacune des deux lignes du Caire

L'Égypte s'est engagée à développer et à améliorer les services de mobilité proposés à ses citoyens, tout en réduisant les embouteillages et l’impact sur l’environnement. Le système de monorail Innovia 300 permet de construire rapidement des lignes de grande capacité à moindre coût. Au maximum de leur capacité, chacune des deux lignes du Caire permettra à 45 000 passagers de voyager chaque heure dans les deux directions. Le système de monorail Innovia 300 est équipé de la solution éprouvée de contrôle des trains Cityflo 650 d'Alstom, basée sur les communications. Parmi les avantages de cette technologie phare : une grande fiabilité, une exploitation flexible, des intervalles plus courts entre les trains, une sécurité accrue et une réduction des coûts de maintenance. Le système de propulsion Alstom Mitrac offre une fiabilité et une maintenabilité importantes et, grâce à son moteur à aimant permanent, une meilleure consommation énergétique.

Depuis 1971, Alstom accompagne l’Égypte dans le développement de son infrastructure ferroviaire. Au fil des années, Alstom Égypte s’est constitué un réservoir de talents locaux et a créé un Centre d’excellence (CdE) de la signalisation, de l’alimentation électrique et des ateliers de maintenance pour soutenir les projets réalisés dans sa région Afrique-Moyen-Orient-Asie centrale (AMECA). C’est grâce à ce patrimoine conséquent qu'Alstom peut contribuer massivement au développement de l’industrie ferroviaire de l’Égypte.

Aujourd’hui, Alstom emploie près de 500 personnes en Égypte et compte parmi ses projets actuels la modernisation du système de signalisation de la ligne Beni Suef - Assiout.