Flash info

L'activité 2017 de l'industrie ferroviaire en ligne
_

Créer un PDF Recommander Imprimer

Signature de la charte de partenariat FIF/Railenium/SNCR Réseau donnant naissance au Digital Open Lab

06/02/2018

Paris, le 06 février 2018


DIGITAL OPEN LAB : UNE AMBITION COLLECTIVE POUR ACCÉLÉRER LA TRANSFORMATION DIGITALE DU FERROVIAIRE


Patrick Jeantet, Président de SNCF Réseau, Louis Nègre, Président de la Fédération des Industries du Ferroviaire (FIF) et Yves Ramette, Président de l’Institut de Recherche Technologique Railenium ont signé ce mardi 6 février 2018 une charte de partenariat qui donne naissance au Digital Open Lab. À ce titre, 3 millions d’euros seront investis dès cette année pour accélérer la transformation digitale du ferroviaire. Il s’agit d’une première étape de préfiguration du « Réseau 4.0 » modernisé de la décennie à venir.


Un partenariat ouvert aux principaux acteurs du ferroviaire


La seconde édition des Inno-Days a débuté hier, lundi 5 février, et se termine ce jour. Elle réunit les principaux acteurs et partenaires du ferroviaire (industriels, fournisseurs et influenceurs membres de la FIF) autour d’une ambition collective : le déploiement de l’innovation dans le système ferroviaire, notamment au service de la modernisation et de la maintenance du réseau.



C’est dans ce contexte, à l’initiative de SNCF Réseau et de la FIF, et en s’appuyant sur l’Institut de Recherche Technologique de la filière ferroviaire Railenium, que le Digital Open Lab est né. Il est ouvert à l’ensemble des acteurs de la filière ferroviaire : fournisseurs, équipementiers, bureaux d’étude, sociétés d’ingénierie, incluant ETI, PME, TPE et start-ups. Ce partenariat contribue à développer des solutions communes innovantes, en facilitant l’émergence des projets et en mobilisant l’expertise de tous les acteurs. L’objectif ? Mettre à profit l’intelligence artificielle et industrialiser les projets IoT (« Internet of Things », objets connectés) pour réaliser les opérations de maintenance au bon endroit et au bon moment. L’innovation aura ainsi un effet positif sur la régularité des circulations, la sécurité et les coûts d’entretien du réseau.


Des séquences de 3 mois pour produire des solutions

Engagé pour deux ans minimum, le Digital Open Lab portera ses fruits dès le printemps 2018. Les productions se feront sous forme de « sprints » thématisés de 12 semaines. Ces 3 mois permettront notamment d’expérimenter chaque projet en conditions réelles. En effet, des équipements connectés seront testés sur une zone ferroviaire du nord de Paris, en complément des dispositifs habituels, avec pour objectif de faciliter la surveillance du réseau.

Les premières thématiques abordées à travers ces « sprints » seront :

  • la surveillance des consolidations provisoires, c’est-à-dire la fixation des rails entre eux et aux traverses ;

  • la surveillance de l’isolement des câbles électriques le long des voies et dans les postes de contrôle.

Les solutions qui émergeront de ces sprints seront multiples : hardwares (matériels et capteurs physiques), softwares (logiciels, applications), études stratégiques pour la filière ferroviaire, etc. L’ensemble des données sera collecté et traité sur une plateforme accessible aux partenaires dans une optique de maintenance prédictive au service du réseau ferré.




À propos de SNCF Réseau

Au sein de SNCF, groupe public ferroviaire, l’un des premiers groupes mondiaux de mobilité et de logistique, SNCF Réseau gère, maintient, développe et commercialise les services offerts par le Réseau Ferré National. Il est le garant de la sécurité et de la performance de plus de 30 000 km de lignes, dont 2 600 de Lignes à Grande Vitesse. Il est le garant de l’accès au réseau et aux infrastructures de services pour tous ses clients. L’entreprise compte 54 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 6,4 milliards d’euros en 2016. http://www.sncf-reseau.fr


A propos de la Fédération des Industries du Ferroviaire

La FIF rassemble 310 entreprises et représente l´ensemble des activités de l´industrie ferroviaire : des constructeurs de matériel roulant aux ingénieries en passant par les équipementiers ferroviaires, les industriels de la voie et de la signalisation, le design ou encore les essais, c´est toute la chaîne industrielle ferroviaire qui est présente au sein de la FIF. Pour de plus amples renseignements : www.industrie-ferroviaire.fr


A propos de Railenium

Institut de Recherche Technologique (IRT) de la filière ferroviaire, Railenium a pour mission de développer, par l’innovation collaborative, la compétitivité des entreprises comme moteur de croissance et d’emplois. Railenium met en œuvre des partenariats d’innovation entre les industriels (gestionnaires d’infrastructures, opérateurs, constructeurs et sociétés d’ingénierie) et le milieu académique pour assurer une réponse de haut niveau aux enjeux de la filière ferroviaire. Basé dans les Hauts-de-France, soutenu par l’État et la filière ferroviaire, et agissant en synergie avec le pôle de compétitivité iTrans sur les transports terrestres, l’IRT est adossé à un réseau d’excellence de centres et laboratoires de recherche. www.railenium.eu


Contact presse : audrey.breton@reseau.sncf.fr / 06 03 89 28 95