Flash info

La Newsletter de la FIF de Février-Mars 2017 en ligne
_

Imprimer Recommander

SIGNALISATION

  • « Signalisation »: Bien communiquer pour sécuriser

    De la conception des systèmes à la création des composants, les entreprises du groupement signalisation œuvrent à concevoir et fournir les systèmes de signalisation et de contrôle-commande qui permettent de garantir la circulation des trains en toute sécurité. Ces systèmes mettent en œuvre un dialogue entre trains et équipements à la voie (mobiles et sol). Il s’agit là d’un des savoir-faire les plus pointus techniquement du secteur ferroviaire. A l’heure de l’Europe et de la mondialisation, l’un des objectifs est de mettre en place un système unique de référence pour permettre la circulation d’un pays à l’autre (interopérabilité) ainsi qu’atteindre un effet d’échelle offrant une meilleur compétitivité.

    «En chiffres»
    • 7 entreprises
    • 3000 salariés
    • 523,7 M€ de CA (en 2015) dont 54,1% à l'export

    Face à un trafic des trains en hausse, les entreprises du groupement de la signalisation ont développé un équipement technique de précision. Celui-ci, acteur essentiel de la sécurité sur le réseau, comprend une large gamme de matériels de signalisation (relais, détecteurs, circuits de voie, mécanismes de postes d’aiguillage, etc…) ainsi que des équipements d’automatisme de conduite, de contrôle et de communication.

    «En bref»
    Les métiers du groupement Signalisation :
    • Produits de signalisation (automates, circuits de voie, compteurs d’essieux, moteurs d’aiguilles…)
    • Paramétrage et déploiement sur emprises ferroviaires de ces produits
    • Ingénierie et intégration de systèmes
    • Démonstration de la sécurité des produits et systèmes déployés
    • Systèmes de supervision de trafic

    Signalisation : communication et commande sécurisée

    Les entreprises de signalisation sont à l’origine d’une gamme de modules électroniques et de systèmes à microprocesseurs, conçus pour une sécurité optimale des réseaux de transport à grande vitesse, suburbain, urbain et fret. Il existe six catégories de produits traditionnels, comprenant un ensemble cohérent de modules.

    • Les postes d’aiguillages, système intégré de signalisation ferroviaire totalement informatisé.
    • Les systèmes d’aide à la conduite et de contrôle-commande de train.
    • Les systèmes de signalisation ferroviaires par radio : pour les réseaux de sécurité de trafic faible ou moyen.
    • Les postes de régulations et d´exploitation centralisée: pour la gestion du trafic ferroviaire du tunnel sous la Manche.
    • Les systèmes de transmission et contrôle informatisés
      Les réseaux informatiques embarqués.
    • PRS, PRCI, PAI
    • ETCS, CBTC, TVM300, TVM400, KVB, SACEM, CDTC, ANTARES
    • ECLAIR, SECRURA, SYFERAD
    • Mistral ? SIGVIEW, RTM
    • SNTI, SNCI, RTV2000
      TORNAD

    Signalisation d’avenir : Innover pour harmoniser

    Vers un système européen

    Chaque pays ayant développé dans le passé son propre système de signalisation, le problème de la compatibilité s’est rapidement posé. L’industrie ferroviaire européenne, avec l’importante implication des constructeurs français, a donc développé l’ETCS (European Train Control System). Brique du futur ERTMS, ce concept est un système de signalisation commun aux gestionnaires et exploitants en Europe.

    L’innovation en mouvement

    La technologie de pointe actuelle est donc l’ERTMS (European Rail Trafic Management System). Celui-ci repose sur le GSMR (téléphonie mobile) et le système de signalisation ETCS (European Train Control System). Il permet aux trains de passer d’un réseau à un autre sans s’arrêter, sans rupture technique ou sécuritaire. Il s’agit désormais d'harmoniser les softwares (aujourd’hui différents selon les pays) pour une circulation optimisée sur tous les réseaux équipés, et de définir la politique de migration des systèmes existants vers l’ERTMS.

    «Zoom sur»
    Les systèmes d’aide à la conduite et de contrôle-commande de train :
    • Le SACEM, système d´Aide à la Conduite, à l´Exploitation et à la Maintenance, (ligne A du RER, Paris) commande au conducteur d´accélérer, de freiner, indique la vitesse à tenir et déclenche le système d´urgence. Il est superposable à une signalisation déjà existante.
    • Les pilotages intégralement automatiques (MAGGALY)
    • L’automatisme intégral (utilisé pour METEOR, ligne 14 du Métro de Paris) : remplace la conduite traditionnelle. Communication entre le système de télésurveillance et le Poste de Commande Centralisé. Ouverture systématique des portes palières et des portes de stations fixes avec les portes du train et plus de conducteur.


    «Le Saviez-vous ?»

    Seule une dizaine d’entreprises dans le monde est capable à ce jour de proposer un système intégré de signalisation. Les industriels membres du groupement signalisation font partie de ce groupe de précurseurs.