Flash info

La Newsletter de la FIF de Février-Mars 2017 en ligne
_

Imprimer Recommander

EQUIPEMENTIERS

  • Les Equipementiers : alliance de savoir-faire

    De l’aménagement intérieur aux bogies et attelages, en passant par l’électronique, le groupement des équipementiers tient une place de choix dans l’industrie ferroviaire. Toujours à l’écoute des besoins de ses clients que ce soit dans les domaines du confort, de la sécurité ou encore de la préservation de l’environnement, les professionnels de ce secteur mettent leurs savoir-faire techniques au service du développement et de l’industrialisation d’innovations adaptées au besoin. Performant, le groupement a réalisé un chiffre d’affaire de 655,2 millions d’euros en 2015.


    «En chiffres»
    • 38 sociétés membres + 3 clusters régionaux (AIF, MIPYRAIL, NEOPOLIA) soit environ 184 entreprises
    • 4000 salariés
    • 655,2 millions € de CA (en 2015) dont 27,2% à l'export

    Le groupement des équipementiers s’appuie sur quatre grandes familles d’expertise : l’aménagement intérieur, les équipements de bogies et d’attelages, l’énergie et électronique, le support client en exploitation et les services. Chacune de ces activités doit satisfaire des exigences spécifiques auxquelles les professionnels répondent de façon optimale grâce à leur expérience technique et leur esprit d’initiative.

    «En bref»
    Les métiers du groupement des équipementiers :
    • Ingénierie électronique
    • Mécanique
    • Création et design
    • Protection acoustique
    • Sécurité
    • Information à bord

    Les équipementiers : des métiers techniques

    Le métier d’équipementier englobe quatre domaines d’activités. L’aménagement intérieur, touche à la fois au confort, à la sécurité et la bonne circulation des passagers. Les équipements de bogies et d’attelages assurent guidage, freinage et roulement sur la voie, tout en canalisant l’énergie le long de la rame. Les secteurs de l’énergie et de l’électronique, garantissent l’alimentation électrique des équipements de la rame ainsi que les diagnostics de sécurité et de traçabilité dans l’environnement complexe du transport ferroviaire.
    Enfin, Il est également important de noter la dimension « services » de ces métiers. En effet, à l’offre traditionnelle de fourniture de composants et sous-ensembles s’ajoute une palette de services associés : traitement de la chaîne logistique, gestion des stocks, expertise et réparation des équipements, etc.

    Les équipements : des innovations parfois insoupçonnées

    Dans tous les domaines de l’équipement ferroviaire embarqué, les activités de recherche et développement donnent naissance à de nouveaux produits toujours plus performants et en permanence adaptés aux besoins évolutifs des passagers et des exploitants.

    «Le Saviez-vous ?»

    Grâce aux avancées technologiques développées par la filière, la consommation d’énergie de la climatisation ferroviaire a diminué de X% en tant d’années

    Aménagement intérieur

    Soucieux de fournir aux voyageurs un espace agréable et moderne, les professionnels ont apporté/ proposé des améliorations d’ordre esthétique (design intérieur, revêtement antitag), pratique (Wifi, espaces vélos, porte à larges ouvertures et commande électrique pour une accessibilité optimisée) et sécuritaire (portes à joints sensibles, garantie d’une fermeture sans danger). De plus, soucieux de l’environnement, ils contribuent à la réduction de la consommation d’énergie des équipements dits auxiliaires, telle que la climatisation.

    Energie et électronique

    Pour améliorer la performance et sécurité, les équipementiers français ont su faire évoluer les éléments électriques et électroniques avec des innovations très significatives sur les pantographes, les batteries, les connecteurs et les convertisseurs d´énergie.

    Bogies et attelages

    Dans le but de garantir une circulation plus sûre mais aussi plus économe en maintenance, les industriels font évoluer les solutions de freinage : freins à courants de Foucault, actionneurs compacts, compresseurs sans huile. Dans le domaine des attelages, un modèle totalement modulaire où une seule pièce défectueuse est à changer a ainsi été développé.

    Les équipementiers : une offre toujours plus complète

    Parce que l’innovation suppose aussi une évolution des pratiques, les équipementiers offrent aujourd’hui des services associés à la fourniture de pièces, de composants et sous-ensembles. Que ce soit au cours d’un projet (première monte) ou en aval par la vente de pièces détachées (deuxième monte), et le support en service (maintenance, projets de rénovation), ils garantissent à leurs clients un accompagnement efficace tout au long du cycle de vie du produit.

    Petit lexique
    • Attelage : Il réalise la liaison entre deux véhicules. En général, l'un des véhicules est tractant et l'autre est remorqué.
    • Mécanique
    • Bogies : chariot situé sous un véhicule ferroviaire, sur lequel sont fixés les essieux (et donc les roues). Il est mobile par rapport au châssis du véhicule (locomotive, wagon ou voiture) et destiné à assurer le guidage du véhicule et le confort des voyageurs.
    • Pantographe : dispositif articulé qui permet à un véhicule à traction électrique de capter le courant par frottement sur la caténaire.