Flash info

La Newsletter de la FIF d'Avril-Mai-Juin 2017 en ligne
_

Créer un PDF Recommander Imprimer

Numéro 4 - Avril - Mai - Juin 2017

Edito


Le printemps 2017 aura été particulièrement prolifique  en évènements politiques majeurs pour notre pays.

Nouvelle majorité présidentielle et parlementaire, nouvel exécutif, et donc, de nouveaux ministres des Transports et de l’Economie, sinon de l’Industrie. Dans ce contexte, la FIF se doit de convaincre les nouveaux décideurs politiques de la nécessité de « libérer » le potentiel de notre système ferroviaire à l’avenir duquel celui de notre filière industrielle est intimement associé.

Faisons le pari que le Président de la République nouvellement élu osera celui de la modernité et de la libéralisation et faisons en sorte que notre filière industrielle y contribue pleinement.

Elisabeth BORNE rencontre les industriels de la FIF

   

                        

borne 2.jpg - 1.12 Mb

          
      

Louis NEGRE et le Conseil d’Administration de la FIF ont eu le plaisir de recevoir Élisabeth BORNE, nouvelle ministre chargée des Transports en tant qu’invitée d’honneur de l’Assemblée Générale de la FIF le 27 juin dernier.

La ministre a ainsi pu échanger avec les industriels présents. Elle a tenu à rappeler le rôle essentiel du transport ferroviaire dans la transition énergétique souhaité par le gouvernement et a insisté tout particulièrement sur :

  • La régénération du réseau nécessité absolue pour accroître la performance du réseau. L’État, qui s’est engagé, pour la première fois, via le contrat de performance, sur une trajectoire de régénération dans la durée, a montré l’exemple. Il convient désormais à l’ensemble des acteurs du secteur de travailler collectivement à l’optimisation des investissements (maîtrise des couts, influence des travaux sur la circulation…).


  • L’innovation. Le secteur ferroviaire se situe aujourd’hui à la fin d’un cycle, celui de la course à la vitesse. Désormais, priorité est donnée à l’optimisation des capacités existantes (automatisation du métro, des RER, des trains..). L’innovation a un rôle crucial dans ce cycle de la course à la capacité. Il est essentiel d’innover et de « sortir des cadres » à condition toutefois de respecter les aspects sécuritaires.

Et de souligner les atouts de l’industrie ferroviaire française à l’international et en matière d’innovation.

       


la FIF participe à la convention Fournisseurs de SNCF Réseau

sncf fournisseurs 17 mai 2017 2.jpg - 329.67 Kb

Le 17 mai dernier, la FIF a participé, à la demande de la Direction des Achats de SNCF Réseau, à plusieurs tables rondes organisées dans le cadre de la convention annuelle Fournisseurs.

A cette occasion, Jean-Pierre AUDOUX a souligné l’énergie déployée depuis plusieurs mois par SNCF Réseau pour intégrer davantage les industriels à la réflexion sur les moyens de réussir la rénovation du réseau. « Nous entrons dans une ère de coopération inédite qui porte sur l'harmonisation et la duplication des bonnes pratiques. En décembre par exemple, nous avons signé ensemble une charte relative à l'externalisation des prestations de signalisation qui définit clairement les domaines et responsabilités de chacun."

Jean-Pierre AUDOUX a également rappelé la tenue des Innovation days ou les Partner days, qui ont débouché sur la mise en place de groupes de travail actifs SNCF Réseau – Industriels, témoignage de la relation de confiance entre les différents acteurs des travaux. Et le Délégué Général de la FIF de conclure : « Il existe un engagement réciproque des parties à mettre tout en oeuvre et à innover pour aller vers plus de performance et de sécurité. Cela nous fait avancer beaucoup plus vite sur de nombreux projets."


Succès des premières rencontres BtoB organisées par la FIF avec RB Rail SA

railbaltica.jpg - 25.77 Kb

Une délégation balte de RAIL BALTICA, menée par Mme Baiba A. RUBESA,  Présidente de RB Rail SA, a rencontré le 19 mai dernier une vingtaine d’industriels français spécialisés dans l’ingénierie, la signalisation et les équipements d’infrastructure. Mme RUBESA a ainsi présenté dans un premier temps le projet de liaison ferroviaire entre la Finlande, les Pays baltes et la Pologne, et qui permettra à terme d'améliorer les liaisons entre l'Europe occidentale et l'Europe orientale. Des rencontres B to B ont permis aux membres de la Fédération de présenter leurs produits et services aux représentants des directions technique, commerciale et politique de RB Rail SA.

Devant ce succès, il a été décidé, en accord avec Mme RUBESA, d’organiser, en France, d’ici la fin de l’année – et sur le même modèle - de nouvelles rencontres, cette fois-ci avec les intégrateurs et équipementiers de matériel roulant.


Des experts français récompensés pour leur implication dans la normalisation

  cg.jpg - 53.20 Kb  

Le 6 juin dernier, se tenait la cérémonie annuelle de l’association UTE (ex Union Technique Electrique) en vue de remettre les diplômes du centenaire de l’UTE.

Il s’agit d’une distinction qui récompense chaque année 10 experts français pour leur rôle dans la normalisation internationale et/ou nationale.

Cette année, nous avons eu le plaisir de voir être récompensés deux experts de l’industrie ferroviaire :

François Maumy de la société ALSTOM, spécialiste CEM, actif depuis plus de 25 ans (3ème en partant de la gauche)

Patrice Huaulme de la Société WABTEC- FAIVELEY, expert du comptage de l’énergie, actif depuis plus de 10 ans (3ème en partant de la droite)

Félicitation à eux pour cette récompense et leur implication de longue date.

Si vous connaissez un expert impliqué dans la normalisation des technologies électroniques, après vérification de son éligibilité, nous serons heureux de proposer sa candidature (cgiraud@fif.asso.fr)


Florent Laroche reçoit le prix annuel FIT du jeune chercheur

La FIF est très fière de la remise du prix FIT (Forum International des Transports) du jeune chercheur à Florent LAROCHE pour ses recherches innovantes sur la concurrence dans le transport ferroviaire de marchandises. Ce prix a été remis lors du Sommet 2017 des ministres des transports, le 1er juin dernier à Leipzig (Allemagne).

Il s’agit là d’une juste reconnaissance des travaux* menés par Florent LAROCHE et son équipe de l’Université d’Anvers et de leur acuité en matière d’approche innovante de la mesure de la concurrence sur le marché européen du fret ferroviaire.

La FIF est très honorée d’avoir accueilli pendant trois ans Florent LAROCHE en tant que thésard et salue la reconnaissance, au plus haut niveau, de ses compétences.

 *Le Dr Laroche et une équipe de l’université d’Anvers ont mené ces travaux de recherche dans le cadre du projet « brain-trains » (www.brain-trains.be) financé par le fond de programmation de la Politique scientifique fédérale Belge (BELSPO).