Flash info

La Newsletter de la FIF de Février-Mars 2017 en ligne
_

Imprimer Recommander

Communiqués de presse


  • De nouveaux Points d’Information Transport

    28/09/2015 - MBD Design

    MBD Design a été choisie par Aéroport de Paris pour mener une étude design ainsi que la réalisation de prototypes pour de nouveaux Points d’Information Transport.

    Débutée en 2013, l’étude devait mener à la réalisation d’espaces dédiés et de stèles informant les passagers à l’arrivée sur les transports publics disponibles, qu’il s’agisse des métros, RER, ou navettes.

    Les stèles sont situées en zone de débarquement. Le travail des designers a porté sur leur visibilité et lisibilité au milieu d’autres informations communiquées aux voyageurs. Leur identification reprend les codes couleurs d’ADP tout en étant renforcée par des bandeaux lumineux. Les stèles intègrent des plans ainsi que des écrans donnant des informations en temps réel sur le trafic.

    Ce fil conducteur est repris dans la zone d’arrivée bagages où des emplacements dédiés sont à la disposition des voyageurs. Composés d’informations murales et sous forme de bornes, ces espaces ont fait l’objet d’une étude ergonomique poussée afin de proposer une information plus complète dans un cadre accueillant.

    Les points d’information transport ont été installés en tant que prototypes à Roissy CDG et à Orly en décembre 2014.

    A terme, ces points d’information incluront des automates distributeurs de titres de transport et seront généralisés dans les autres terminaux.

  • Alstom fournira le deuxième système de métro intégré à la ville de Panama

    24/09/2015 - Alstom Transport

    Alstom, leader d'un consortium composé de CIM, Sofratesa, Thales et TSO, a remporté un contrat octroyé par Consórcio Línea 2[1] pour la fourniture d’un système intégré de métro pour la ligne 2 du métro de Panama. La part d’Alstom dans ce contrat s’élève à environ 300 millions d'euros. Cette nouvelle ligne devrait entrer en circulation en 2019.

     La ligne 2 s’étendra sur 21 km et comptera 16 stations. Surélevée, elle ira de San Miguelito à Nuevo Tocumen, et pourra transporter jusqu'à 40 000 passagers par heure et par direction. La ligne 2 sera reliée à la ligne 1, fournie par Alstom[2] et inaugurée en avril 2014. Avec cette nouvelle ligne, le réseau de métro de Panama s'étendra sur 37 km

    "Après la ligne 1, qui connaît un grand succès depuis sa mise en service, nous sommes fiers d'avoir remporté la ligne 2 du métro de Panama. Avec l'extension du réseau de métro, l'amélioration de la connectivité et l'accroissement de la capacité de transport, je suis persuadé qu’un plus grand nombre de personnes voyagera au quotidien dans des conditions fiables, fluides et respectueuses de l'environnement", a affirmé Michel Boccaccio, Vice-Président Senior d'Alstom Transport en Amérique latine.

    Alstom fournira un système de métro intégré qui comprendra 21 rames Metropolis, des sous-stations de traction - notamment une sous-station réversible Hesop - ainsi qu'Urbalis, la solution de commande de trains basée sur la communication (CBTC) qui assure le contrôle des mouvements des trains et leur permet de circuler à des fréquences et des vitesses plus élevées, en toute sécurité. Sur la ligne 2 du métro de Panama, l'intervalle entre deux trains sera de 90 secondes.

    Les rames Metropolis seront produites dans l'usine Alstom de Santa Perpetua en Espagne, où les rames du métro de la ligne 1 ont également été fabriquées. Les sites français qui participent au projet sont Ornans pour les moteurs, Le Creusot pour‎ les bogies, Tarbes pour les appareillages de traction, Saint-Ouen et Villeurbanne pour la signalisation.

    Alstom est le premier fournisseur de solutions intégrées comprenant les trains, les systèmes de signalisation, l’infrastructure et les services. L’entreprise assure toutes les étapes de mise en place d'un système, depuis sa conception, jusqu'à sa validation complète et sa mise en service. Avec 16 projets de métro intégrés obtenus dans des villes telles que Guadalajara (Mexique), Los Teques (Venezuela) et Riyad (Arabie saoudite), l'un des plus importants projets clés en main jamais lancé, Alstom est le leader mondial dans ce domaine.



  • Un consortium Bombardier-Alstom-Indra décroche un contrat de contrôle ferroviaire sur une ligne à grande vitesse en Espagne

    22/09/2015 - Alstom Transport

    Madrid, le 22 septembre 2015 – Un consortium entre Bombardier, Alstom et Indra a remporté un contrat pour fournir des systèmes de signalisation et des services de maintenance pour la nouvelle section à grande vitesse du corridor ferroviaire Madrid-Lisbonne dans la région de l’Estrémadure, en Espagne. Octroyé par l’ADIF, l’organisme espagnol chargé de la gestion des infrastructures ferroviaires, ce contrat représente une valeur totale d’environ 164 millions d’euros ($185 millions de dollars US); la part de Bombardier s’établit à environ 77 millions d’euros ($86 millions de dollars US), celle d’Alstom à environ 62 millions d’euros ($70 millions de dollars US) et la part d’Indra s’élève à environ 25 millions d’euros ($28 millions de dollars US) [1].

    Le consortium mené par Bombardier sera en charge de la conception, de l’approvisionnement, de l’installation, des essais et de la mise en service des systèmes de signalisation et de communication, dont le système européen de gestion du trafic ferroviaire ERTMS Niveau 2 sur les 164 km des segments Plasencia-Cáceres et Cáceres-Badajoz de la ligne. Ce projet comprend également un volet de maintenance de 20 ans qui débutera à la fin de la première phase de livraison du système de signalisation. Bombardier mettra en place sa solution éprouvée BOMBARDIER INTERFLO 450 ERTMS Niveau 2 avec radiocommunication sur la ligne au complet. Alstom est en charge du système de verrouillage électronique et fournira sa solution fiable et éprouvée Smartlock 300, tandis qu’Indra mettra en œuvre le système espagnol de protection automatique des trains (ASFA).


    À propos de Bombardier Transport

    Bombardier Transport, un chef de file mondial du secteur des technologies ferroviaires, offre le plus vaste portefeuille de l’industrie et livre des services et produits novateurs qui établissent de nouveaux standards en matière de mobilité durable. Fondées sur les quatre principes que sont l’énergie, l’efficacité, l’économie et l’écologie, les technologies ECO4 de Bombardier permettent d’économiser l’énergie, de protéger l’environnement et d’améliorer la performance globale des trains, pour les exploitants et les passagers. Bombardier Transport, dont le siège mondial est situé à Berlin, en Allemagne, compte une clientèle très diversifiée et un parc de plus de 100 000 véhicules à l’échelle mondiale. Ses produits et services sont présents dans plus de 60 pays.

    À propos d’Alstom Transport

    Promoteur de la mobilité durable, Alstom Transport développe et propose la gamme de systèmes, d'équipements et de services la plus complète du secteur ferroviaire. Alstom Transport gère l'intégralité des systèmes de transport, dont les trains, la signalisation, les infrastructures, la maintenance et la modernisation, et propose à ses clients des solutions intégrées. Alstom Transport a réalisé un chiffre d'affaires de 6,2 milliards d'euros et enregistré pour 10 milliards d’euros de commandes en 2014/15. Alstom Transport est présent dans plus d'une soixantaine de pays et emploie environ 28 000 personnes.

    À propos d’Indra

    Indra dispose de sa propre technologie de pointe pour le secteur ferroviaire et de références internationales de premier plan. Son système DaVinci, développé en collaboration avec Adif, s'est imposé comme la plate-forme de gestion de trafic ferroviaire la plus avancée au monde. Sa plate-forme technologique pour la sécurité ferroviaire, InVITALRAIL, intègre tant le hardware le plus avancé que des systèmes de voie et embarqués pour les systèmes ASFA « numérique » et ERTMS niveau 2. Au cours de l'exercice 2014, les revenus d'Indra se sont élevés à 2 938 millions d'euros, la société a employé 39 000 personnes, a été présente dans 46 pays et réalisé des projets dans 140 pays.

    BOMBARDIER, INTERFLO et ECO4 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

    [1] Toutes les valeurs ont été arrondies et excluent la TVA.

    Contacts presse

    Alstom
    Justine Rohée – Tél. + 33 1 57 06 18 81, justine.rohee@transport.alstom.com Linda Huguet – Tél. + 33 1 57 06 10 42, linda.huguet@transport.alstom.comIrma Aguado (Alstom Espagne) –  Tél. +34 91 334 56 81, irma.aguado@alstom.com

    Bombardier
    Marta Rodríguez Ruíz – Tél. +34 91 550 02 04 / +34 62 030 07 24, mrodriguez@silviaalbert.comSilvia Albert Bernal – Tél. +91 34 550 02 04  / +34 62 909 69 47, salbert@silviaalbert.com

    Indra
    Communication et Relations Presse – Tél. + 34 91 480 97 01, indraprensa@indracompany.comwww.indracompany.com

  • Jean-Baptiste Eyméoud est nommé Directeur Général d’Alstom Transport France

    14/09/2015 - Alstom Transport

    Jean-Baptiste Eyméoud rejoint Alstom Transport en tant que Directeur Général France au début du mois d’octobre. A ce titre, il est membre du Comité Exécutif d’Alstom Transport.

    Dans ses nouvelles fonctions, Jean-Baptiste dirigera la région France qui compte 9000 personnes réparties sur 12 sites. Renforcer la satisfaction des clients et maintenir la charge des usines françaises seront parmi ses priorités. Il s’assurera de la bonne exécution des projets pour la France, mais également des projets destinés aux marchés à l’export qui sont réalisés sur les sites français.

    Né en 1967, Jean-Baptiste Eyméoud est diplômé de l’Ecole Centrale Paris et de l’ESC Tours. Il a débuté sa carrière chez Saint Gobain avant de rejoindre Alcatel-Alsthom puis GEC Alsthom en 1992. Il participe au projet TGV en Corée du Sud, puis intègre la direction commerciale internationale avant d’être nommé Vice-Président marketing et ventes Europe d’Alstom Transport en 2000 et de prendre la direction générale de l’Europe du Nord et de l’Est de 2003 à 2006.

    Entre 2006 et 2015, il a occupé diverses fonctions chez Bombardier Transport, et a notamment été en charge des projets de matériel roulant et de services en Europe de l’Ouest, et de la supervision des sites industriels, avant d’être nommé Président de Bombardier Transport France.

    "Je suis très fier de retrouver la société Alstom où j’ai déjà travaillé près de 14 années dans le passé. De nombreux défis seront à relever dans un futur proche, notamment les projets en Ile de France, le renouvellement des TET (les trains d’équilibre du territoire) et le développement du programme TGV du futur", déclare Jean-Baptiste Eyméoud.

  • Alstom va équiper d’un nouveau centre de contrôle l’une des zones de transit les plus encombrées du Canada

    10/09/2015 - Alstom Transport

    Alstom a remporté auprès de Metrolinx, organisme du gouvernement de l’Ontario en charge du transport en commun, un contrat d’une valeur de 113 millions d’euros pour la fourniture d’un nouveau centre de contrôle intégré informatisé destiné à la région du grand Toronto et de Hamilton, l’une des zones les plus fréquentées du Canada. La mise en service est prévue fin 2018. Cette commande fait suite au contrat attribué par Metrolinx à Alstom en novembre 20141 qui consistait à équiper le corridor ferroviaire de la gare Union (CFGU) d’un nouveau système de signalisation.

    La solution Iconis d’Alstom permettra d’intégrer le réseau ferroviaire de Metrolinx dans un centre de contrôle unique doté de fonctionnalités avancées de régulation du trafic et de gestion des opérations. Ce système lui confèrera ainsi une vision complète de l’ensemble du réseau, qui s’étend sur 452 km et assure 253 trajets journaliers en semaine. Il contribuera à l’optimisation des mouvements des trains et des interventions de maintenance préventive.

    « Nous sommes ravis que Metrolinx ait confié à Alstom ce nouveau contrat de fourniture d’un centre de contrôle intégré dédié à ses lignes régionales. Ce partenariat durable avec Metrolinx optimisera la sécurité et l’efficacité des opérations du réseau », a indiqué Angelo Guercioni, Vice-Président et directeur commercial d’Alstom Transport Canada.

    Ce projet sera conduit par le bureau de projets d’Alstom à Toronto. Présent dans le pays depuis plus de 70 ans, Alstom compte une vingtaine de sites et emploie plus de 1 300 personnes pour répondre aux besoins de ses clients locaux. En plus du siège de Montréal et d’un établissement à Toronto, Alstom Transport a également un site de projet à Ottawa et une unité de production à Sorel-Tracy.

    Parmi les autres projets récemment mis en œuvre dans le pays, figurent la livraison des tramways Citadis Spirit à la ville d’Ottawa (assortie d’un contrat de maintenance de 30 ans) ainsi que de trains régionaux Coradia Lint, mais aussi la fourniture de voitures de métro2 et d’un centre de contrôle intégré Iconis à la Société de transport de Montréal.

Page 8 sur 16