Flash info

La Newsletter de la FIF de Février-Mars 2017 en ligne
_

Créer un PDF Recommander Imprimer

Commandes et chiffre d’affaires d’Alstom des neuf premiers mois de 2016/17

17/01/2017 - Alstom Transport

  • Des commandes de 7,2 milliards d’euros, en croissance de 16 %
  • Une croissance organique du chiffre d’affaires de 5 %
  • Des objectifs 2020 confirmés

Au cours du troisième trimestre 2016/17 (du 1er octobre au 31 décembre 2016) et après une très forte performance commerciale au second trimestre, Alstom a enregistré 1,0 milliard d’euros de commandes. Le chiffre d’affaires du Groupe s’est élevé à 1,7 milliard d’euros, en hausse de 3 % (2 % à périmètre et taux de change constants) comparé au 1,6 milliard d’euros du troisième trimestre 2015/16.

Pour les neuf premiers mois de 2016/17 (du 1er avril au 31 décembre 2016), les prises de commandes d’Alstom se sont établies à 7,2 milliards d’euros, contre 6,3 milliards d’euros sur la même période l’année dernière, soit une hausse de 16 %. Le chiffre d’affaires du Groupe a atteint 5,2 milliards d’euros, en progression de 6 % (5 % à périmètre et taux de change constants) par rapport aux neuf premiers mois de 2015/16. Le ratio de commandes sur chiffre d’affaires est resté élevé à 1,4.

Au 31 décembre 2016, le carnet de commandes a atteint un nouveau niveau record de 33,8 milliards d’euros, donnant au Groupe une large visibilité sur les ventes futures.

Chiffres clés

Alstom a enregistré une performance commerciale solide durant les neuf premiers mois de 2016/17. Nous avons récemment signé un contrat pour la fourniture de 15 trains régionaux au Sénégal, notre première commande en Afrique de l’Ouest. La semaine dernière, le consortium Alstom-Bombardier a été sélectionné pour renouveler les trains RER en France. Ces deux contrats devraient être enregistrés au prochain trimestre. La croissance organique du chiffre d’affaires à 5 % est parfaitement en ligne avec nos objectifs 2020, ” a déclaré Henri Poupart-Lafarge, Président-Directeur Général d’Alstom.

Analyse détaillée

Durant le troisième trimestre 2016/17, Alstom a enregistré 1 023 millions d’euros de commandes dont notamment la signalisation et l’infrastructure de la ligne 3 du métro du Caire, des trains régionaux pour le sud de l’Allemagne, la nouvelle génération de métros pour la métropole de Lyon en France et la maintenance de locomotives de fret au Mexique.

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2016/17 s’est établi à 1 655 millions d’euros. Il inclut principalement la livraison de trains suburbains et régionaux en Europe, l’avancement du système du métro de Riyad en Arabie Saoudite, du projet PRASA en Afrique du Sud et d’un contrat de maintenance au Royaume-Uni

Principaux évènements du troisième trimestre 2016/17

En octobre 2016, le Gouvernement français et Alstom ont présenté un plan de maintien des activités ferroviaires et industrielles sur le site de Belfort.

Début décembre 2016, Gibela, la co-entreprise sud-africaine d’Alstom, a livré le premier train X’Trapolis Mega à PRASA. L’usine de Gibela, dans laquelle 580 trains seront produits, est en cours de construction. La fin des travaux est prévue d'ici la fin 2017.

Le 21 décembre 2016, Alstom a signé un accord d'achat pour l’acquisition de Nomad Digital, un leader mondial dans les solutions de connectivité pour l'industrie ferroviaire.

Des objectifs confirmés pour 2020

D'ici 2020, le chiffre d'affaires devrait connaître une croissance organique de 5 % par an.
La marge d’exploitation ajustée devrait atteindre environ 7 % en 2020 tirée par le volume, le mix produit et les impacts des actions d'excellence opérationnelle.
A partir de 2020, Alstom s'attend à une conversion d'environ 100 % du résultat net en cash-flow libre.


Ce communiqué de presse contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction d’Alstom. Ces informations et déclarations de nature prospective s’appliquent au périmètre actuel du Groupe et sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitude importants (tels que ceux décrits dans les documents déposés par Alstom auprès de l’Autorité des marchés financiers) qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Alstom n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison, sous réserve de la réglementation applicable.